Animisme poétique

Jouer. De cette idée. Animiste.
Liée très souvent à l’étranger, l’autre, le barbare, le rigolo de l’affaire en ethnologie avec ses pratiques étranges.
Alors qu’une anthropologie du proche pointerait illico nos fonctionnements animistes au sein même de nos quotidiens. Pas seulement dans le domaine de l’Art. Et surtout dans ce vocable étrange, « poétique ».
Le principe est simple: à partir de quand un objet possède un supplément d’âme.

Le jeu, lui, est tout aussi simple: plonger dans ces suppléments, les extraire et les invoquer, désenvouter l’objet et clouer la peau de l’esprit dépecé sur la porte de la grange.
Rendre l’âme.
À qui de droit.

Généralement elle appartient au sujet regardant, auteur premier de la délocalisation, délocution, transposition en l’objet même de son désir ou affect latent.
Autre scène.

Jack-in-the-box.