Dire le traversé

  Résidence croisée, art & anthroplogie, sur les itinérances dans les Parcs Naturels du Vercors, Massif des Bauges et Baronnies Provençales. Avec Chiara Kirschner, anthropologue-géographe. Matière à venir. Hiver/printemps 2019. Rencontres, éditions, performances.  

ROUGE

  La couleur, le langage, le contexte.L’oeuvre fut créée en 2006 pour la nuit des musées au Centre Historique Minier de Lewarde à l’occasion de la commémoration du centenaire de la catastrophe minière de Courrières. Cinq lettres indépendantes en volume et en acier, cherchent à interroger les rapports entretenus entre …

Avantisme

La première ébauche de l’Avantisme est esquissée dans Pièces Rapportées c/o dimitri vazemsky*. Pourtant c’est à la fin du siècle dernier qu’apparait la première pièce du puzzle dans un récit pour enfant encore jamais édité intitulé « Le Jardin d’Anton ». Cette fiction agit comme manifeste déguisé du concept d’Avantisme. L’irrésolution face …

« C’est la cristallisation, comme dit Stendhal! »

      Ça commence par du Gainsbourg. « C’est la cristallisation, comme dit Stendhal! » Puis ça devient du Stendhal, dans un lent processus de remontée à la source. En fait non, ça commence dans l’atelier. Un pot de rouge touillé. Et tout s’arrête. J’ai entre les mains, un rameau de …

Ô for a muse…

Une proposition c/o dimitri vazemsky au Château d’Hardelot à Condette. Que dire? Tentons le Dramatis Personae. William Shakespeare. Henry V. L’exposition devait commencer le cinq mai. Elle le sera le 21 avril en un lent work in progress, le château comme mon atelier. Ou ma mine de sel de Salzbourg ( Stendhal, …

La disparition de l’auteur au profit de l’œuvre.

c/o Elodie Weyne Doctorante au CALHISTE, Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis. « Plasticity », exposition proposée par Dimitri Vazemsky, pour les 10 ans de l’Hospice d’Havré, nous propose une expérience pour le moins atypique : celle de la disparition de la notion d’auteur. Loin d’un académisme qui tient, au nom d’un combat Ô combien …

A propos of Plasticity.

c/o Nicolas Xavier Ferrand Devant nous se dresse un mur d’objets. Le spectateur, si habitué à pouvoir déambuler à sa guise au sein des espaces d’expositions, est perturbé dans son « rapport normal » à la proposition artistique. Un tableau, fixé au mur, lui laisse l’entier espace de déambulation. Une sculpture l’invite …

Marcel Duchamp aimait Cranach

c/o Léa Bismuth Lundi 15 décembre 2015, vers 11h du matin. Arrivée dans un hospice, un ancien couvent, un cloître. C’est encore le matin. Un peu froid. Après quelques gouttes de pluie, un soleil timide. Entrée dans l’hospice en question. Lourde porte. Lourde clenche et épaisse serrure. Traverser. Le cloître. …

Plasticity & cie.

Mélanger les genres, décloisonner l’espace pour y développer une écriture plus libre, une écriture tout court, avec des objets ou oeuvres, signes, mots donc, tout est ready-made, matière, pour construire une phrase, cartographier un univers, un portrait de groupe. Par un commissaire. Un pour tous. Ecrivant. Avec d’autres. Pour d’autres. …

Il permet de repondre!

Je suis éditeur. Suis frappé par des textes que j’ai envie de porter. Celui-là en est un. Je le trouve fort. Poétique. J’aurais presque aimé l’écrire… L’ai reçu en novembre et depuis il est resté dans mes courriels ouverts. Je le relis. Et il tient. Rien que le titre, magnifique. …