Ô for a muse…

Une proposition c/o dimitri vazemsky au Château d’Hardelot à Condette. Que dire? Tentons le Dramatis Personae. William Shakespeare. Henry V. L’exposition devait commencer le cinq mai. Elle le sera le 21 avril en un lent work in progress, le château comme mon atelier. Ou ma mine de sel de Salzbourg ( Stendhal, …

La disparition de l’auteur au profit de l’œuvre.

c/o Elodie Weyne Doctorante au CALHISTE, Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis. « Plasticity », exposition proposée par Dimitri Vazemsky, pour les 10 ans de l’Hospice d’Havré, nous propose une expérience pour le moins atypique : celle de la disparition de la notion d’auteur. Loin d’un académisme qui tient, au nom d’un combat Ô combien …

A propos of Plasticity.

c/o Nicolas Xavier Ferrand Devant nous se dresse un mur d’objets. Le spectateur, si habitué à pouvoir déambuler à sa guise au sein des espaces d’expositions, est perturbé dans son « rapport normal » à la proposition artistique. Un tableau, fixé au mur, lui laisse l’entier espace de déambulation. Une sculpture l’invite …

Marcel Duchamp aimait Cranach

c/o Léa Bismuth Lundi 15 décembre 2015, vers 11h du matin. Arrivée dans un hospice, un ancien couvent, un cloître. C’est encore le matin. Un peu froid. Après quelques gouttes de pluie, un soleil timide. Entrée dans l’hospice en question. Lourde porte. Lourde clenche et épaisse serrure. Traverser. Le cloître. …

Plasticity & cie.

Mélanger les genres, décloisonner l’espace pour y développer une écriture plus libre, une écriture tout court, avec des objets ou oeuvres, signes, mots donc, tout est ready-made, matière, pour construire une phrase, cartographier un univers, un portrait de groupe. Par un commissaire. Un pour tous. Ecrivant. Avec d’autres. Pour d’autres. …

Il permet de repondre!

Je suis éditeur. Suis frappé par des textes que j’ai envie de porter. Celui-là en est un. Je le trouve fort. Poétique. J’aurais presque aimé l’écrire… L’ai reçu en novembre et depuis il est resté dans mes courriels ouverts. Je le relis. Et il tient. Rien que le titre, magnifique. …

Défiguration narrative

  L’image détruite. La perte de la mémoire. De l’image qui porte cette mémoire. Animisme poétique. La destruction de cette mémoire nichée. Non, pas la destruction de cette mémoire, mais simplement de la niche. Pour une mémoire nomade. Non sédentaire. Fixée. Les enjeux de la conservation, de la pensée obstruée, de …

Le passé soudain ressurgit…

L’image du jour. Un défilé à Bruille Saint Amand. Extrait d’une super 8, diffusée à Mortagne du Nord… La projection commence, le bruit et l’odeur du projecteur, de lampe qui chauffe, de ventilateur qui la refroidit, les images saccadées. Un arrêt sur image et la lampe chauffe et grille l’image …

Rosebud

Ma couverture est devenue couverture.La couverture d’un carnet. Cinq cent pour être précis. Cinq  cent carnets fabriqués. Tous identiques au départ. Disséminés à travers un projet européen, autour du mot. WORD. Le carnet… un “livre ultime”, international. Un cahier -vierge- à remplir. À venir. Une étiquette imprimée sur la couverture …

1/1

L’idée est de favoriser l’émergence d’une pensée propre à chacun, l’art servirait aussi à ça. Interroger aussi grandement nos systèmes de communications, le pourquoi comment de tout ce bazar, depuis la pomme croquée au 2.0. Abandonner une locution de masse, un discours propret émoussé pour faire du bistouri là où …